28/09/2006

Pratiques mafieuses à Auderghem

Visiblement le Roi Soleil d'auderghem n'aime pas la concurrence. Mais alors là pas du tout. Et tous les moyens sont bons pour s'en débarrasser, quitte à plonger dans les pratiques les plus sordides dignes des films de gangsters de série z. Le Parrain en tournée à Auderghem cette semaine.

Thierry et Constantin nous en parlent:

"Plusieurs commerçants d'Auderghem qui avaient eu la mauvaise idée d'apposer sur leur vitrine des affiches MR-Lib ont ainsi reçu la semaine dernière une visite d'un genre un peu particulier. Un individu s'est présenté dans leur boutique et leur a fait comprendre qu'ils pouvaient s'attendre à des mesures de rétorsion de la part de l'administration s'ils ne retiraient pas immédiatement les affiches litigieuses pour les remplacer par des affiches représentant le bourgmestre. Des militants socialistes occupant des logements sociaux ont quant à eux reçu un visiteur qui leur a vivement conseillé de remplacer ces horribles affiches socialistes qui ornaient leurs fenêtre par de jolis portraits de l'échevin Defosset. Par ailleurs, impossible de trouver une fenêtre de l'immeuble de logements sociaux de la rue du Vieux Moulin qui n'arbore une affiche vantant les mérites de la Liste du Bourgmestre.

Un vent favorable nous a d'autre part rapporté que deux remorques publicitaires, l'une du PS, l'autre de la liste MR Lib, qui sont stationnées à divers endroits d'Auderghem depuis la semaine dernière se sont vues infliger chaque jour de la semaine une amende de 250€ au prétexte qu'elles enfreignent le règlement communal sur l'affichage électoral. Renseignements pris, le règlement en question ne traite que de l'affichage dans la commune, pas des véhicules, remorques ou autres moyens de publicité. Mais l'attitude adoptée par la police locale semble être : "si ce n'est pas explicitement autorisé, c'est forcément interdit". La rédaction de Chacun pour Soi conseille aux malheureux verbalisés de prendre pour avocat la tendre moitié de Mr Gosuin, laquelle, vu qu'elle est le conseil attitré de toutes les ASBL paracommunales d'Auderghem, pourra sans nul doute utiliser sa grande expérience de la gestion communale pour aboutir à une transaction.

Charleroi-en-Woluwe attend les élections dans le calme."

08:23 Écrit par Cerber dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.