31/07/2006

Règles du jeu

Je me rends compte en accueillant mon premier troll dans les commentaires que j'ai oublié de fixer les règles du jeu. Règles que n'importe quel être doté d'un cerveau n'a pas besoin qu'on lui précise, ce petit rappel s'adresse donc aux autres.

 

Version soft:

"Cerber" est un site reprenant mes réflexions, mes pensées, mes coups de coeur, mes nausées, mon humeur du jour. C'est donc mon site et l'expression de mes pensées.

Tout commentaire pour peu qu'il soit constructif, poli, et en rapport avec l'article est le bienvenu (sous-entendu les autres non).

 

Version hardcore:

Ici c'est chez moi.

C'est moi le tôlier, le videur et le contrôleur.

C'est moi qui décide, de tout, sur tout et concernant tout.

C'est moi qui poste, qui rédige, qui examine les commentaires, les effaces et met à la porte le cas échéant.

En d'autres termes, c'est MON bac à sable, avec un bel écriteau BOULAY PASSE TON CHEMIN à l'entrée. Je n'ai rien à vendre, pas de stats à faire, si il y a 1 visite par an je m'en fiche. Donc, le premier qui trolle c'est dehors. La chasse aux cons est ouverte.

Alors certains hurleront à la censure, pousseront des cris de vierge effarouchée, c'est trop horrible, on m'empêche de m'exprimer, etc

M'en tape.

A 100%.

Si vous n'êtes pas d'accord avec ces règles, la sortie c'est par là, il y a des milliers d'autres blogs, que dis-je, des centaines de milliers.

Et si vous ne trouvez toujours pas votre bonheur là dedans, et bien créez donc le vôtre !

 

On résume donc :

- Pas de trollage, de harcèlement, de sortie de sujet.
- Pas de propos racistes
- Pas de liens vers du warez ou des sites de cul
- Respect des autres, respect des lieux
- Respect du tôlier 
- Respect des yeux : PAS de SMS STYLE, pas de LoL, PtDr, KiKoO et autres stupidités d'adolescent(e)s en manque d'éducation.

 

Si tout est respecté tout se passera très bien, dans le cas contraire....au revoir comme disait VGE.

17:01 Écrit par Cerber dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : trolls, troll, boulay, regles du jeu |  Facebook |

Un grand homme

En parcourant le site de "Bruxelles, ma ville", vous pourrez tomber sur un article parlant de Henry Horny.

L'article en question remet en cause une certaine vision des asbl et de leur financement  en attaquant la position de ce monsieur. Jusque là rien de bien dramatique (en Belgique tout du moins, en Iran ou en Chine ça poserait plus de problèmes mais là n'est pas le sujet).

Dans les commentaires, Henry Horny fait même une apparition en venant commenter les divers avis exprimés, ce qui fait preuve d'une certaine communication ouverte.

Là où cela dégénère allègrement, c'est lorsque des commentaires "osent" critiquer le post de ce monsieur. Là, la guerre est visiblement déclarée, et les divisions de panzer sont de sortie. Jugez plutôt:

"Je ne m'attarderai donc pas plus longtemps sur ces attaques personnelles d’internautes anonymes, indélicats et anormalement agressifs. Une thérapie devrait s’envisager dans certains cas, tant cette agressivité est gratuite et semble presque maladive."

Jusque là, il n'y avait pourtant que de simples réponses à ses positions.....mais le meilleur reste à venir:

"Vous êtes tellement agressifs et subversifs que certains d’entre vous me font penser aux collabos qui dénonçaient les juifs pendant la guerre avec des lettres anonymes. Dès lors, plus question de discuter avec un quarteron d’ayatollahs du libéralisme issus d’un consortium de blogs «bleus et noirs», où chacun (toujours les mêmes d’ailleurs) y va de sa contribution pour faire exister des sites qui n’ont d’autre valeur que de permettre à une bande de frustrés, qui se cachent derrière des pseudonymes, de cracher leur fiel et de se défouler sur des personnes qui leur ont rien fait et qui ont le courage de les affronter à visage découvert."

Voila donc la réponse du n°9 sur la liste du bourgmestre Gosuin lorsque des citoyens osent avoir l'incroyable indécence, que dis je, le sacrilège de ne pas être d'accord avec ce monsieur.

Inutile de dire qu'avec un pareil talent d'orateur doublé d'un sang froid à toute épreuve il ira loin en politique.

Quant à son mépris des internautes (qui sont aussi, il faudrait le lui rappeler, des électeurs) il en dit long sur la personnalité du bonhomme.

15:16 Écrit par Cerber dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Jean Tibéri fait des émules

Nous commencerons donc ce blog par la nouvelle du jour, l'enrôlement pour le moins discutable de nouveaux électeurs à Bruxelles.

Visiblement insatisfaits du nombre d'étrangers, la ville de Bruxelles à décidé  de les y "inviter" par l'intermédiaire de son bras armé, le cpas. On peut pour le moins se demander en quoi est ce du ressort des cpas d'effectuer ce genre de démarches... On peut aussi se demander si un minimum d'éthique est respecté lorsque celui qui vous procure vos moyens de subsistance vous "demande" de vous inscrire pour voter.....

On peut tout autant se demander si la légalité est respectée lorsqu'on lit dans la dépêche Belga que "En principe, une vérification pour s'assurer que la personne qui s'est enrôlée est bien électrice a lieu, mais ce ne sera pas le cas vu le manque de temps."

D'excellents billets de "Bruxelles, ma ville", de "Climax" et de RonnieHayek sur le sujet.

 

Màj: Pier Yves Lambert signale une erreur de traduction dans la dépêche Belga où "asbl" devient subitemment "cpas" en passant du néerlandais au français. Il convient donc de faire preuve d'une certaine prudence dans cette affaire en attendant d'avoir des informations "définitives".

Ceci dit, deux points sont à souligner:

1) les accointances entre une série d'asbl et le monde politique sont pour le moins bien connues et s'il était révélé qu'elles agissaient aux ordres cela n'étonnerait pas grand monde.

2) il faudrait se poser des questions sur la qualité et la solidité des infos fournies par Belga dans la mesure où ils ne semblent même pas foutus d'engager un un stagiare réellement bilingue pour traduire des dépêches. Est ce bien sérieux de la part d'une telle agence et doit on mettre en doute toutes leurs dépêches ?

14:54 Écrit par Cerber dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |